01 avril 2007

Indochine à Angoulême

Hier soir, nouvelle expédition musicale ...

Parties vers 14h de chez nous aprsè avoir fait banderaole, et provisions (sandwich, mp3 et Micromégas pour moi (lol)) dans ma fidèle et courageuse Clio qui résiste à tout, nous sommes arrivées sur le coup de 15h devant l'espace Carat tout récemment inauguré ... et l'attente a commencé, longue, fatigante ... Et le ciel nous en aura fait voir de toutes les couleurs : la chaleur, le vent, et pour finir la pluie et le froid ! Heureusement la banderole s'est révélée d'un grand secours à ce moment là !

Enfin, à 19h, ouverture des portes ! Pire que la ruée vers l'or, les fanatiques acharnés poussaient tandis que les "écrasés" protestaient parce qu'on leur marchait sur les pieds ou encore parce que l'un de leur bras se retrouvait coincé ... Evidemment, étant situées dans les premiers, nous faisions partie de la catégorie des "piétinées sans pitié" mais en compensation, nous sommes entrées dans les premiers et avons pu nous placer selon les plans de Clémence qui avait pour l'occasion fait couper ses cheveux à la ......... Nicola Sirkis of course ! Donc nous étions très bien placées : près de l'avancée et de la scène.

Après une première partie décoiffante, The concert tant attendu (depuis 15h de l'aprem) a commencé. Du grand spectacle, rideau noir qui tombe d'un seul coup avec le premier morceau qui commence sur les chapeaux de roue, des effets d'images et de lumière sur un voile transparent devant le groupe, trois écrans géants .... Scénographie très soignée. Sur scène, une pelouse et des touffes d'herbe synthétiques, des arbres dénués de feuilles, des fleurs rouges... dans l'esprit de la pochette de l'album.

Les morceaux se sont enchaînés, le public était surchauffé ("putain de public à Angoulême" dixit Sirkis), que dire d'autre si ce n'est que le temps a semblé s'est accéléré ... Pendant la partie acoustique, on aura eu la chance d'être à quelques mètres seulement du groupe, Clémence a reçu le mediator de Boris dans la main mais elle l'a échappé et n'a pu le retrouver après avoir passé 5 bonnes minutes à 4 pattes au risque de se faire piétiner ... elle n'aura pas non plus réussi à monter sur scène pour le dernier morceau ...

Très bon concert, once again, plus de deux heures de spectacle : ça en valait vraiment la peine ! La salle était vraiment bien avec un son parfait !

Et le retour s'est bien passé !

Posté par anais2912 à 14:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Indochine à Angoulême

    fffffffff! t'as presk rien dit sur le concert!

    Bon, je vais vous dire moi ! D'abord je ne me ss pa fait couper les chx à la nico, mais à la edward (:p) Et puis ensuite, je n'ai malheureusement ni monté sur scène ni pu refermé mes doigts sur le médiator de Boris...je crois que je vais m'en vouloir toute ma vie !.. mais bon...surtout que la fille à côté de moi a eu droit à son harmo ! OUI OUI SON HARMO !! en tout cas, je me ss fait un copain là-bas ! (et pas vous ! hihi), et pi nico était excellent ! toujours le même, : la classe ! je l'admire! 2h40 de frissons, de punch, d'émotions ! tout était réussi ! effets sonores, visuels, l'effet orgasmique du rideau qui tombe d'un coup ! Une mise en scène excellente ! Un public en délire comme jms ! nan franchment, mieu qu'à bordeaux pour ma part! (peut-être du fait que je voyais cette fois-ci du fait de ma 'tite taille..-_-)

    Qui peut faire vivre autant son public qu'indo ?ça relève du défi ! =)

    MERCI Soeur !

    Posté par your sister, 01 avril 2007 à 20:50 | | Répondre
Nouveau commentaire